Sélectionner une page

Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram, Pinterest, Snapchat… et encore, YouTube ou Viméo?

Les médias sociaux sont devenus incontournables, mais faut-il vraiment être partout? Soyez rassurés: non!

Une bonne planification vous permettra d’établir des lignes directrices stratégiques qui vous guideront ensuite tout naturellement vers les médias à privilégier et les types de contenus à partager.

Mais par où commencer? Prenez en compte les 4 éléments clés suivants.

 
Vos publics cibles

La première chose à faire est de déterminer les publics que vous souhaitez rejoindre — et tout le monde n’est pas la bonne réponse. Il faut faire des choix! Déterminez un profil sociodémographique principal (par exemple : femmes 25-34 ans de la région du Grand Montréal).

Plus vous serez précis (en couple, avec ou sans enfants, niveau d’éducation, intérêts, etc.), plus vous aurez ensuite de facilité à déterminer le média, puis la stratégie à adopter.

Si vous voulez rejoindre de jeunes hommes de 18 à 24 ans adeptes de jeux vidéos, YouTube sera probablement un bon choix et la vidéo, un incontournable de votre stratégie de contenu.

 
Vos objectifs

Il faut aussi se demander ce qu’on souhaite réaliser grâce à notre présence sociale. Bien sûr, ultimement, toute entreprise voudra vendre ses produits ou ses services, mais encore une fois, il s’agit de préciser ses objectifs pour mieux cibler ses actions.

Vous pourriez vouloir simplement augmenter la notoriété de votre entreprise et faire en sorte que plus de gens reconnaissent votre marque, ou encore fidéliser votre clientèle et établir avec elle une relation à long terme. Vous pouvez aussi vouloir précisément amener de nouveaux clients à visiter votre commerce, ou encore à remplir un formulaire de demande de soumission sur votre site Web.

Plus vous serez précis, mieux vous pourrez évaluer les résultats et vous adapter en conséquence. Pensez SMART : fixez-vous des objectifs Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes et Temporellement définis.

 
Les ressources dont vous disposez

Il faut aussi prendre en compte le temps et le budget dont on dispose, ainsi que les ressources humaines qui peuvent nous donner un coup de main dans l’aventure. Avez-vous le temps de vous en occuper vous-même ou avez-vous un ou plusieurs employés de confiance qui sont en mesure d’alimenter ces médias et d’interagir avec la clientèle, qu’elle soit réelle ou potentielle?

Avez-vous les compétences nécessaires? Souhaitez-vous déléguer la tâche à l’externe ou plutôt aller chercher une formation d’appoint pour garder cette tâche à l’interne? Quel budget êtes-vous prêt à réserver à ces activités?

Le nombre de médias retenus et le type de contenus à produire conséquemment (vidéos, photos, etc.) dépendront des réponses à ces questions.

 
Les possibilités offertes par les médias envisagés

Finalement, il faut aussi prendre en compte les avantages propres à chacun de ces médias sociaux. Par exemple, même si vous souhaitez cibler des femmes de 35 à 44 ans habitant en banlieue et éprises de décoration intérieure, et que Pinterest semblerait un choix tout désigné pour vous, encore faut-il que le média vous offre la possibilité d’atteindre assez facilement cette clientèle. Or, bâtir une communauté Pinterest n’est pas si aisé, à moins que vous ayez beaucoup de ressources à y consacrer et d’autres médias en appui pour générer une première base d’abonnés.

Facebook, de son côté, offre la possibilité de faire de la publicité très ciblée, ce qui constitue une occasion en or pour les entreprises, notamment pour se bâtir une bonne base de fans et ainsi éviter de publier du contenu dans le vide durant de longs mois.

Par exemple, gagner 500 abonnés sur Facebook peut coûter environ 500 $ en publicité, mais vous aurez pu cibler très précisément non seulement le profil démographique de vos fans en fonction du public que vous visez, mais aussi des gens intéressés par votre offre de produits ou de services et qui ont de réelles chances d’interagir avec vos publications.

Par opposition, gagner des followers sur Twitter demandera beaucoup plus d’efforts et d’investissement en temps, mais les liens ainsi tissés au fil des échanges seront d’autant plus forts qu’ils auront pris du temps à naître.

En bref, il s’agit de bien analyser chacun de ses éléments afin de maximiser vos efforts et de les concentrer là où ça compte, plutôt que de vous éparpiller.

Vous verrez, les résultats seront au rendez-vous. Tenez-moi au courant!